LA HAUTE ROUTE PYRÉNÉES

250 CYCLISTES AMATEURS ENTRE GÉRONE ET PAU SUR LES COLS LES PLUS MYTHIQUES DES PYRÉNÉES actu 29/06/21

La Haute Route Pyrénées reliera Gérone (Espagne) à Pau (France) du 6 au 10 juillet et introduira un tout nouveau format de course en 5 étapes. L’itinéraire, tracé au milieu d’une nature sauvage et grandiose, amènera les amateurs sur les cols les plus mythiques des Pyrénées, comme la Creueta, le Pailhères, ou encore le Tourmalet, quelques jours avant le peloton du Tour de France. 

UN NOUVEAU FORMAT DE COURSE POUR UNE ÉPREUVE TRANSFRONTALIÈRE

La Haute Route, premier circuit au monde de courses à étapes de prestige pour cyclistes amateurs, offrait jusqu’à présent des épreuves sur 3 ou 7 jours. Né d’une volonté de varier les plaisirs et de proposer une offre intermédiaire complémentaire, le format de courses en 5 étapes sera inauguré sur la Haute Route Pyrénées.

Avec 5 étapes, les possibilités d’explorer ce magnifique terrain de jeu que constituent les routes des Pyrénées sont multiples. Itinérante, l’épreuve traversera la frontière franco-espagnole, offrant d’explorer une fois n’est pas coutûme les deux côtés du massif.

642 KM ET 14 700 MÈTRES DE DÉNIVELÉ POSITIF

La Haute Route Pyrénées rassemble plus que jamais les ingrédients qui ont façonné le succès du circuit, qui fêtera en août ses 10 ans. 17 ascensions vont se dresser sur la route des coureurs, qui devront faire preuve d’endurance de détermination et de solidarité pour relever le défi. Au total, ils parcourront 642 km et graviront 14 700 mètres de dénivelé, l’équivalent de 3 fois le Mont-Blanc. Quelques géants des Pyrénées seront au programme dont trois à la suite lors de l’étape 4 qui prévoit les montées des cols de Peyresourde, de la Hourquette d’Ancizan et du Tourmalet.

« Les Pyrénées possèdent tant de cols mythiques que c’était un régal de dessiner les itinéraires. Nous avons prévu une montée en puissance avec une étape reine lors de l’avant-dernière journée. Les paysages sauvages et magnifiques, typiques des Pyrénées, offriront des réjouissances bienvenues pour les coureurs qui devront gérer leurs efforts pour garder de l’énergie jusqu’à Pau. «  Jean-François Alcan, directeur de course de la Haute Route Pyrénées.

Les coureurs pourront également s’appuyer sur un niveau de services digne de courses professionnels, signature des courses Haute Route. 5 mécaniciens, 30 masseurs, 30 motos de sécurité ou encore 8 voitures de course les encadreront pour les aider à relever le défi.